Le Cimetière de Montmartre

cimetiere-de-montmartre.jpg

Lors de la Révolution, les cimetières étaient considérés comme des biens du clergé. Ainsi par la loi du 15 mai 1791, ils furent considérés comme biens Nationaux. Par l'effet de cette loi, le cimetière paroissial de Montmartre devint la propriété de la commune, qui fut ensuite fermé durant cette période trouble. C'est probablement de la fermeture de l'ancien cimetière que date l'origine du grand cimetière du Nord qui fut d'abord désigné, à cause de son emplacement, sous le nom de cimetière de la Barrière Blanche puis sous celui de cimetière sous Montmartre, de Champ du Repos et enfin de cimetière de Montmartre, inauguré le 1er janvier 1825.

Ce nouveau cimetière était en fonction en 1795, mais ce n'était alors qu'un enclos assez étroit établi sur l'emplacement d'anciennes carrières abandonnées réputées pour leur gypse dont on fit un plâtre utilisé à grande échelle dans la capitale.

Le cimetière de Montmartre couvre environ 11 hectares, soit la même superficie que le cimetière des Batignolles, ce qui en fait ex æquo le troisième plus vaste cimetière intra muros après le Père-Lachaise et Montparnasse. Aujourd'hui le cimetière de Montmartre compte plus de 20 000 concessions et 500 personnes environ y sont inhumées chaque année.

Il est traversé par le pont Caulaincourt, un pont métallique construit après de multiples polémiques : l'enjambement du cimetière de Montmartre impliquait la création d'un viaduc ainsi que le déménagement de quelques sépultures afin d'y installer les fondations des pieds de la future structure.    Les concessionnaires de toutes sépultures présentes à l'emplacement des piliers se sont vu offrir de nouveaux emplacements à la charge de la ville de Paris. Néanmoins, lorsque les travaux furent prêts à commencer, les descendants de l'amiral Charles Baudin déposèrent une pétition au Sénat. En plus de refuser toute offre d'échange pour la tombe de leur père « ils demandaient l'annulation du décret autorisant l'exécution du projet, pour cause de violation arbitraire du droit de propriété par la Constitution ». Le pont fut finalement construit durant les années 1887 et 1888.

tombe daniel iffla.jpg
1
tombe alphonse baudin.jpg
2
tombe hector berlioz.jpg
3

Parmi les personnalités inhumées Joseph-Alphonse Adhémar (1797-1862), mathématicien, André-Marie Ampère (1775-1836), physicien, Jean-Baptiste Charcot (1867-1936), explorateur des zones polaires, Alexis Godillot (1816-1893), entrepreneur et manufacturier français, Edmond de Goncourt (1822-1896), auteur, éditeur, fondateur de l'académie Goncourt, Daniel Iffla dit Daniel Osiris (1) (1825-1907), financier et mécène, Alphonse Baudin (1811-1851), médecin et député (2),

mais également de très nombreuses personnalités du monde de l'art, des lettres et du spectacle :

 

- des compositeurs : Hector Berlioz (3) (1803-1869), Léo Delibes (1836-1891), Jacques Offenbach (1819-1880), Francis Lopez (1916-1995),                                                                                            

- des peintres : Edgar Degas (1834-1917), Jean-Honoré Fragonard (1732-1806), Francisque Poulbot (1879-1946),

- des écrivains : Alexandre Dumas fils (4) (1824-1895), Théophile Gautier (1811-1872), Stendhal (Henri Beyle, dit) (1783-1842), Alfred de Vigny (1797-1863), le cénotaphe d'Émile Zola (1840-1902), Eugène Labiche (1815-1888), Ernest Renan (1823-1892), Georges Feydeau (1862-1921),

- des comédiens et acteurs : La Goulue (Louise Weber) (1866-1929), danseuse de cabaret (modèle de Toulouse-Lautrec), Lucien Guitry (1860-1925) et son fils Sacha Guitry (5) (1885-1957), Mary Marquet (1894-1979), Pierre Dux (1908-1990), inhumé avec sa mère, sociétaire de la Comédie-Française, Émilienne Dux et son épouse l'actrice Francine Bessy, Jacques Charon (1920-1975), Jean Le Poulain (1924-1988), Jean-Claude Brialy (1933-2007),                            

- des auteurs, compositeurs et chanteurs :  Michel Berger (1947-1992), fils de Jean Hamburger (29e division), & France Gall (1947-2018), ainsi que Pauline Isabelle Hamburger (1978-1997) leur fille; Dalida (6) (Yolanda-Cristina Gigliotti, dite) (1933-1987),

et bien d'autres ...

tombe alexandre dumas fils.jpg
4
tombe sacha guitry.jpg
5
tombe dalida.jpg
6